Le choix du second tour

Nos concitoyens auront sans doute été peu éclairés par le débat qui a opposé Marine le Pen et Emmanuel Macron, tant ce débat a brillé par sa médiocrité et la vacuité des programmes présentés aux Français.

Après le séisme politique du premier tour de l’élection présidentielle, qui a vu l’élimination des partis traditionnels et la montée des extrêmes, le temps est venu maintenant d’un choix contraint mais décisif. 

On ne peut confier la France au parti du rejet et du repli sur soi. 

On ne peut non plus se laisser aller à la tentation de l’abstention ou du vote blanc, tant le risque d’une victoire de l’intolérance est élevé. Pensons à nos enfants, nos petits enfants. Est-ce cette absence de valeurs que nous voulons leur léguer ? Certes non !

Nous n’avons donc qu’un choix. Un choix contraint, certes, mais un choix responsable. Celui de voter Emmanuel Macron  

C’est ce que je ferai dimanche.

Publié dans Elections | Tagué | Laisser un commentaire

Pourquoi je voterai sans hésiter pour François Fillon au premier tour de l’élection présidentielle

C’est un bien triste bilan qui ressort du quinquennat qui se désagrège sous nos yeux:

  • échec économique 
  • perte d’autorité de l’Etat
  • affaiblissement de la France dans le monde. 

Ne nous trompons pas. À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, ce n’est pas le destin d’un candidat qui se joue, c’est le nôtre, celui de nos enfants, celui de notre pays !

Le nouveau président élu devra affronter des défis majeurs. 

Economique d’abord, parce que nous sommes le seul des grands pays occidentaux à avoir subi un tel décrochage. A l’heure où le déficit de la France dépasse 2200 milliards d’euros, où la dette de notre pays s’élève à presque 100 % du PIB, l’urgence est au réalisme économique et à la maîtrise des dépenses ! Cette situation économique dégradée a un impact social dramatique, en entraînant une montée intolérable du chômage, notamment chez les jeunes, et des pauvretés.  

Sociétal ensuite, car notre pays est le siège de divisions accrues, il n’y a plus de valeurs communes en partage, ce qui fait le lit des incivilités, de la délinquance, de la violence, et ouvre la porte à l’expression de divers communautarismes dont les dérives ne peuvent s’afficher au dessus des lois de la République !

International et diplomatique enfin, puisqu’il faudra contribuer impérativement à redonner un sens à l’idéal Européen et y affirmer notre place, afin de garantir notre indépendance et notre sécurité dans le monde par des politiques communes de contrôle des frontières, de défense et de diplomatie. 

Un seul candidat possède tout à la fois l’expérience et les qualités d’homme d’état pour affronter avec succès ces défis, un programme cohérent et réaliste pour mener les réformes indispensables à notre redressement, et la perspective de réunir en juin une majorité parlementaire pour gouverner sans compromis.

C’est François Fillon, pour qui je voterai au premier tour sans aucune hésitation. 

Publié dans Elections | Tagué , | Laisser un commentaire

Présidentielles 2017 : grande réunion publique avec Gérard Larcher mardi 18 avril à 20h, salle polyvalente de la mairie des Essarts-le-Roi

Image | Publié le par | Tagué , | Laisser un commentaire

Rambouillet Territoires : une nouvelle page de notre histoire

La réforme territoriale engagée par l’Etat depuis la fin 2010 comprenait la mise en place d’une nouvelle carte des intercommunalités. Dans les Yvelines, un nouveau Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI) a été validé le 29 mars 2016.

Dans le sud Yvelines, ce schéma est synonyme de nombreux changements (voir Les nouvelles frontières des intercommunalités en débat). En particulier, il acte le principe d’un regroupement entre trois intercommunalités : la communauté d’agglomération Rambouillet Territoires, la communauté de communes Contrée d’Ablis – Portes d’Yvelines, au sud, et la communauté de communes des Étangs, au nord (voir L’évolution de notre intercommunalité : suite… et fin !).

Depuis le 1er janvier 2017, notre commune est donc rattachée à un nouvel Établissement Public de Coopération Intercommunale, né de la fusion de ces 3 intercommunalités. Cette nouvelle intercommunalité a pour nom « Rambouillet Territoires »:
logo-rt-2015

carte-rambouillet-territoires

Le rattachement de notre commune à Rambouillet Territoires garantit le maintien des Essarts-le-Roi dans son environnement naturel. Notre nouvelle intercommunalité reste humaine et gérable. Elle forme un ensemble cohérent, un territoire aux nombreux atouts à l’échelle de son bassin de vie : infrastructures de transports, avec notamment 4 gares, pôles économiques, paysages naturels… Un territoire de 630 km2 réunissant 36 communes et un peu moins de 78 000 habitants.

La gouvernance adoptée respecte les équilibres du nouveau territoire, avec une répartition égale entre le poids des communes rurales et des communes urbaines.

Il reste maintenant à trouver le bon rythme de fonctionnement. Le nouveau contexte budgétaire de réduction des dotations aux collectivités impose aux communautés de redéfinir un partage équilibré des ressources du territoire afin d’en optimiser le rendu aux habitants. Cette nouvelle intercommunalité n’aura donc de sens que si elle apporte un ensemble de services publics de qualité aux communes et à leurs habitants, dans une logique de subsidiarité.

C’est tout l’enjeu de son démarrage et des trois années de travail qui nous attendent avant les prochaines échéances électorales !

Voir le film institutionnel de Rambouillet Territoires.

Suivez Rambouillet Territoires sur Twitter @Agglo_RT78

Publié dans Intercommunalité | Tagué | Laisser un commentaire

A mi-mandat, un bilan positif !

A mi-chemin du mandat qui nous a été confié lors des dernières élections municipales, j’ai profité de la cérémonie des vœux du 11 janvier aux Essarts-le-Roi pour rendre compte de la mise en œuvre de nos engagements depuis notre élection.

Depuis bientôt trois ans, j’ai construit avec vous une relation directe et de proximité.

Comme vous avez pu en juger, je ne conduis pas mon action dans la limite calendaire des six ans du mandat, pour satisfaire à des considérations de pur opportunisme politique. Je pense qu’il faut se projeter bien au-delà, et construire les fondations solides sur lesquelles nos successeurs pourront s’appuyer. C’est le sens profond de mon engagement pour la ville et pour vous.

Le fil conducteur de cette action demeure le développement des trois orientations pour lesquelles nous avons été élus, et ceci dans un calendrier qui tient compte des réalités de notre commune et de notre capacité de mise en œuvre de ces différents objectifs :

  • préserver votre qualité de vie, en défendant le cadre de vie historique de notre commune, son patrimoine naturel, son agriculture, son tissu économique, son habitat, son maillage associatif, éducatif et solidaire, en vous proposant une ville tranquille et bien entretenue ;
  • adopter une gestion responsable et durable, en revenant à une politique d’urbanisme maîtrisée, pour une ville à taille humaine, et en exerçant une gestion raisonnée des ressources et des dépenses ;
  • protéger le caractère authentique des Essarts-le-Roi dans son environnement territorial naturel, tout en lui assurant les conditions d’un développement harmonieux pour les années à venir.

C’est la politique que nous avons menée depuis près de trois ans.

Toutes les orientations que nous avons suivies, tous les projets que nous avons réalisés ou lancés, correspondent exactement aux engagements que j’avais pris devant vous au cours de la campagne électorale.

Malgré la diminution historique des dotations de l’Etat, malgré les transferts de charge non compensés, nous avons su dégager les marges de manœuvre pour continuer de faire avancer les projets et faire évoluer notre ville. Il nous reste trois ans pour parachever les chantiers en cours, tracer les grandes orientations de ceux de demain et les inscrire dans un plan à dix ans. Et dans le même temps, bien sûr, et c’est prioritaire, continuer chaque jour à vous offrir les services publics auxquels vous aspirez.

Ces réalisations sont l’œuvre d’un travail d’équipes : celle des élus qui m’entourent et qui s’impliquent au quotidien à mes côtés, sans compter leur temps ni leur énergie, au service de la ville et de ses habitants ; celle de tous les personnels municipaux, animés par leur sens du service public, au bénéfice de tous les Essartois ; et celle de toutes nos associations, culturelles, sportives, sociales, caritatives, qui tout au long de l’année animent notre ville par leurs actions et leurs manifestations.

Aujourd’hui, notre commune connait un tournant historique.

Notre rattachement, depuis le 1er janvier 2017, à la communauté d’agglomération Rambouillet Territoires, un territoire étendu à 36 communes du Sud-Yvelines mais à taille humaine, moins de 80 000 habitants, à dominante rurale, préserve notre cadre de vie.

Rambouillet territoires est pour nous l’opportunité de renforcer notre identité et préparer notre futur. Nous ferons de ce territoire le moteur de notre développement. En entrant dans Rambouillet Territoires, la ville des Essarts-le-Roi est en effet prête à y tenir sa place, à répondre au défi d’un développement harmonieux et qualitatif, à mobiliser tous les atouts dont elle dispose, pour construire, au sein d’un territoire rural, un modèle d’une ville à la campagne, accueillante et moderne.

Nous nous y engageons avec enthousiasme, mais aussi réalisme et serons toujours attentif aux intérêts que vous nous avez donné mandat de défendre. Vous pouvez compter sur ma détermination pour que Les Essarts le Roi demeure une ville à taille humaine où il fait bon vivre.

Je vous renouvelle à toutes et tous, mes vœux de bonne et heureuse année 2017.

Publié dans Gestion financière de la commune, Intercommunalité, Voeux | Tagué , | Laisser un commentaire

Dimanche 27 novembre, comme moi, votez et faites voter François Fillon

fillon-tour-2Pour la première fois de son histoire, le dimanche 27 novembre prochain, la famille de la droite et du centre pourra choisir son candidat à la prochaine élection présidentielle. C’est une opportunité formidable pour désigner le représentant qui pourra défendre nos convictions et nos valeurs.

L’élection de 2017 doit être celle de la vérité, celle du redressement national, de la transformation économique et sociale. C’est pourquoi, à titre personnel, j’ai fait depuis le début le choix de soutenir François Fillon.

D’abord parce que la France est un pays exceptionnel qui ne mérite pas son sort actuel. François Fillon porte le projet qui remettra notre pays sur les rails du progrès et de la prospérité. Il propose des solutions concrètes pour retrouver le plein-emploi, replacer la liberté au cœur de notre économie, réguler l’immigration en France, à l’image de ce qui se fait dans toutes les grandes démocraties du monde, et refaire de notre système éducatif le moteur de notre méritocratie.
S’il en assume les efforts, c’est parce qu’il voit les bénéfices, pour tous, d’une nation qui se retrousse les manches.
Les défis sont là, mais il existe dans les profondeurs de notre pays une ardeur magnifique qu’il faut libérer.

En ce sens, François Fillon propose une méthode pour transformer rapidement et en profondeur notre pays : constituer une équipe réduite et compétente de ministres désignés avant la présidentielle et chargés de préparer à l’avance les réformes à conduire et agir dans les cent premiers jours qui suivent cette échéance, pour dépasser les forces d’inertie et de conservatisme qui bloquent notre société depuis trop longtemps.

C’est enfin pour les qualités personnelles de l’homme que je le soutiens. François Fillon est un homme d’État qui a l’expérience nécessaire pour agir et la détermination profonde de ceux qui ne se résignent jamais.

Avec ce deuxième tour, vous avez une grande responsabilité, qui dépasse notre propre camp politique.

Cette primaire, elle est grande ouverte à tous ; libre à toutes celles et tous ceux qui, en ce dimanche 27 novembre, voudront bien répondre à la question : qu’est-ce que je veux pour mon pays ? Que puis-je choisir de mieux pour lui, pour moi, pour mes enfants ?

Mobilisez-vous ! Faites de votre volonté l’étincelle des autres volontés qui sont autour de vous. Foncez vers la réussite et le progrès ! Amplifiez la dynamique du premier tour pour porter François Fillon sur le chemin du succès.

Ce rendez-vous démocratique de la primaire est aussi inédit qu’important pour l’avenir de notre pays, ne le manquez pas.

Comme tous les Français, vous pouvez voter à cette primaire à condition d’être inscrit(e) sur les listes électorales, de verser une contribution de 2 euros le jour du scrutin (à payer en espèces) et de déclarer partager les valeurs de la droite et du centre (par la signature d’une charte).
Trouvez votre bureau de vote sur le site www.primaire2016.org.
Aux Essarts-le-Roi, un seul bureau de vote Salle Barreau (ancienne Mairie).

paris-tour-2

Publié dans Elections, Politique | Tagué , | Laisser un commentaire

Les Essarts-le-Roi, au cœur de l’agglomération de Rambouillet Territoires

De nombreuses personnalités nous ont fait l’honneur de participer à la cérémonie commémorative de l’Armistice du 11 Novembre, aux Essarts-le-Roi : le Président du Sénat, ancien Maire de Rambouillet, M. Gérard Larcher, le Sous-préfet de Rambouillet, M. Michel Heuzé, notre Député de circonscription, Président de la communauté d’agglomération Rambouillet Territoires, M. Jean-Frédéric Poisson, nos Conseillers départementaux des Yvelines, Mme Christine Boutin et M. Georges Bénizé, M. Gaël Barbotin, Conseiller Régional d’Ile-de-France, M. Marc Robert, Maire de Rambouillet.

Leur présence chaleureuse montre les liens étroits qui unissent notre commune à l’agglomération de Rambouillet Territoires, que nous rejoindrons définitivement le 1er janvier 2017, dans le cadre de l’application de la réforme de l’organisation territoriale (voir L’évolution de notre intercommunalité).

La commune des Essarts-le-Roi a toute sa place dans cette communauté d’agglomération étendue ; elle y joue en effet un rôle clé dans la protection du caractère rural du territoire, à la frontière de la communauté d’agglomération voisine, fortement urbanisée, l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (CASQY).

C’est bien le positionnement que nous avons toujours défendu, la protection du caractère authentique et naturel des Essarts-le-Roi, sans pour autant sacrifier son indispensable dynamique économique, créatrice d’emplois et de ressources fiscales.

La présence de nos nombreuses personnalités le 11 Novembre est le signe de cet ancrage territorial et la reconnaissance du rôle majeur que nous aurons à jouer dans la future agglomération, comme ville porte, et rempart, à la frontière entre l’urbain et le rural.

Retour en images sur la cérémonie du 11 Novembre 2016 aux Essarts-le-Roi :

 

11-nov-2016-558b11-nov-2016-54711-nov-2016-50711-nov-2016-58

11-nov-2016-56811-nov-2016-558b

11-nov-2016-107b11-nov-2016-52b

 

 

 

Publié dans Intercommunalité | Tagué | Laisser un commentaire